• Se créer des tâches de rousseur

    Bonjour ! :)

    Suite à mon cosplay de Mahiru Koizumi, il m'a fallu apprendre cette petite astuce toute simple pour me faire des tâches de rousseurs.

    D'abord, je vais vous montrer le rendu que j'ai eu :

    Se créer des tâches de rousseur

     

    D'ordinaire j'ai la peau très pâle avec quelques rougeurs, mais vraiment aucune tâche de rousseur.

    Pour me créer ces tâches de rousseur, j'ai eu besoin d'un pinceau assez rêche, de poudre bronzante (aussi appelé terra cota, terre cuite, terre de soleil, ...une poudre compacte de couleur plus foncée que votre teint, quoi), d'eau, d'un contenant (un bac en plastique, une coupelle, un verre...) et si possible d'une pipette.

    Se créer des tâches de rousseur

     

    Avec le pinceau, grattez un peu de votre terre cuite dans votre récipient. Quand je dis un peu...j'avoue qu'en fait, n'hésitez pas à en mettre (en essayant quand même de ne pas vider votre pot de terre cuite, que vous puissiez en réutiliser). En gros, essayez d'estimer comme vous pouvez une dose correcte. 

    Rajoutez un peu d'eau (très peu ; si possible entre une et cinq gouttes à la pipette selon la dose de poudre récoltée (cette phrase sortie de son contexte est bizarre, mais bref XD). Mélangez bien, et n'hésitez pas à rajouter de la poudre pour que le mélange ne soit pas trop transparent.  Ca peut paraître difficile à jauger, mais faites des tests et vous verrez c'est bien plus simple que ça peut en avoir l'air.

    Reprenez votre pinceau et trempez-le dans le mélange, directement après sa préparation.  Mettez le pinceau à peu près à 5-10 cm du visage et en frictionnant doucement votre doigt sur le pinceau, projetez des petites gouttes du mélange sur votre visage. Répétez plusieurs fois l'opération sur plusieurs zones de votre visage selon l'intensité des tâches que vous souhaitez. Laissez bien sécher le tout sur votre visage et vous pouvez passer un peu de laque (si vous n'avez pas la peau trop sensible) pour une meilleure tenue.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter